Les cordonniers toussa…

Trois ans après ma pré-éclampsie, elle était pas censée revenir mon hypertension. Surtout à mon âge (oui, bon). Mais bon, après l’avoir contrôlée plusieurs fois, l’avoir fait contrôler par un collègue, en bon petit soldat je suis allée voir un cardiologue, fait une MAPA, confirmé l’HTA et pris un traitement.

Trois ans après la naissance de #PtiDragon, on envisageait avec M. Mari d’éventuellement en avoir un(e) deuxième. L’anti-hypertenseur que je prenais alors (un IEC) n’étant pas compatible avec une grossesse, j’ai dû changer de molécule (Loxen). Et c’est là que les « ennuis » ont commencé. Parce que la tension ne voulait pas redescendre et que je devenais tachycarde. Un samedi matin, au lieu d’aller au cabinet, j’ai dû me résoudre à aller aux urgences. Bilan : HTA et tachycardie mais ECG et bio normaux. L’urgentiste prend avis auprès d’un cardiologue (que je ne vois pas), et je dois changer de nouveau de molécule et prendre de l’Amlodipine.

En vue du projet de grossesse, j’avais pris rendez-vous avec deux gynécologues spécialisés dans la pré-éclampsie dans deux CHU différents (oui, bon). Chacun me prescrit un bilan différent à faire. Ok je fais. Ils sont normaux. Finalement grâce au conseil de @Fluorette 😉 je vais aller voir le néphrologue que j’avais vu à la sortie de la maternité trois ans auparavant. Il me dit de rester avec l’Amlodipine, et me convoque en hôpital de jour pour éliminer une HTA secondaire (à ce moment-là il me dit un truc que j’ai trouvé assez pertinent : en gros le cardiologue cherche à normaliser la tension, le gynécologue à ce que la grossesse se déroule sans trop de problèmes, et le néphrologue cherche la cause de l’hypertension).

Mais le temps que je sois rappelée par la secrétaire pour me donner une date pour l’hôpital de jour… je n’ai plus d’hypertension. Parce qu’en discutant avec une amie sage-femme, je me suis rendue compte de l’énorme erreur que j’avais faite moi-même en me prescrivant depuis plusieurs mois… une pilule oestro-progestative. Aucun des spécialistes vus (cardiologue, urgentiste, gynécologues-obstétriciens et même néphrologue) ne m’avait demandé le traitement que je prenais.

Normal.

Ou pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s